La nouvelle loi des jeux d'argent et le sport

Jeudi, 24. Mai 2018 - 11:03

Le 10 juin 2018 le peuple suisse votera sur la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Cette révision devrait permettre de mieux nous protéger contre la dépendance au jeu, le blanchiment d'argent et la fraude fiscale; la loi prévoit des mesures efficaces pour la lutte contre les jeux d'argent illégaux et règle la question de la répartition des gains.
Ce dernier point est justement celui qui concerne le canoë-kayak. Depuis des nombreuses années, le sport suisse profite de contributions importantes provenant des gains des jeux d'argent. Swisslos (la société de loterie suisse-alémanique) et la Loterie Romande sont légalement tenues de verser une grande partie de leurs gains aux fonds de loterie cantonaux (2017: CHF 339'000'000 + 177'500'000). Les clubs profitent de ces fonds pour l'achat de matériel, l'organisation d'événements, la concrétisation des projekts d'infrastructure et bien plus encore. De nombreux clubs de canoë-kayak ont pu profiter jusqu'à présent des contributions du Fonds Swisslos. 
La plus petite partie des gains vient profiter à la sociéte du Sport-Toto (2017: CHF 41'000'000 + 35'500'000). Grâce à cette contribution, Swiss Olympic soutien les fédérations sportives, et l'Aide Sportive Suisse en fait de même pour les athlètes qu'elle promeut. Ceci vaut également pour la FSCK et actuellement 6 de nos athlètes des cadres nationaux qui profitent directement de ce soutien.

Le sport suisse s'engage pour ces raisons en faveur d'un OUI à la nouvelle loi sur les jeux d'argent. L'objectif est de faire en sorte que le paysage sportif suisse, du club villageois jusqu'aux athlètes de pointe, puisse continuer à profiter des gains des jeux d'argent et que les nombreux grands et petits projets sportifs puissent être financés. Avec la nouvelle loi, les revenues de fournisseurs de jeux d'argent doivent rester en Suisse et continuer à être répartis dans les différents fonds de promotion. Sans cette nouvelle loi, plus de 250 millions de Francs par an continueront de s'écouler vers des fournisseurs de jeux d'argent à l'étranger au lieu d'être disponible pour soutenir la culture et le sport en Suisse.

Vous trouvez ici de plus amples informations au sujet de cette votation. Swiss Olympic, l'organisation faîtière des fédérations sportives suisses, a par ailleurs rédigé une prise de position concernant cette votation.

Ceci nous mène à vous invitier à examiner ce thème et de tenir compte des enjeux du sport suisse dans votre décision de vote.