Stand up paddle - dans le respect de la nature

Mercredi, 13. Mai 2020 - 11:23

De plus en plus de monde s'adonne au stand up paddle (SUP). Ce sport peut être pratiqué tout l'année, en particulier sur les plans d'eau peu profonds et le long des berges des lacs. L'être humain s'invite ainsi dans des zones jusqu'à présent peu perturbées.

Si le paddle est certes silencieux ou presque, c'est une erreure d'en déduire qu'il ne présente qu'un potentiel limité de dérangement pour les animaux. Les oiseaux d'eau, surtout, interprètent les silhouettes et les mouvements des pagayeurs comm une menace. Il suffit parfois d'un seul pagayeur pour les faire fuir à une distance de 1000 mètres déjà. Cela entraîne une dépense d'énergie et une pression sur les animaux sauvages wpi peuvent mettre en péril leur survie et leur succès de reproduction. Des habitats importants, notamment des zones de nidification et de repos, sont menacés.

En respectant les règles énoncées ici, les pagayeurs peuvent se montrer respectueux et limiter les dérangements - c'est-à-dire le stress subi par les oiseaux d'eau et les autres animaux sauvages.

Une condition essentielle pour pratiquer le paddle en causant le moins de dérangement possible est des s'informer au préalable sur les lieux d'entrée et de sortie de l'eau, sur les aires protégées, et sur le potentiel de dérangement sur les plans d'eau concernés.

Les règles:

  • Choisir des zones à faible potentiel de dérangement
  • Pagayer avec prudence et respect
  • Eviter les zones sensibles
  • Renoncer au paddle p.e. dans les réserves naturelles

Les détails des recommendations se trouvent dans les brochures, qui sont maintenant disponibles en trois langues pour le téléchargement.

Nous remercions tous les partenaires pour leur coopération constructive et souhaitons à tous les pagayeurs des belles expériences dans la nature !